Vous êtes ici:

Les aides financières

Je suis en colocation, me faut il faire une déclaration séparée à la CAF ?

Sachez que la collocation peut revêtir deux formes. Le plus souvent un seul bail est établi au nom de plusieurs locataires pour un même logement avec un loyer unique. Il arrive parfois qu’un bail soit établi au nom de chaque locataire, chaque location comportant une partie à usage privatif (généralement une chambre) ainsi que des parties communes (salon, salle de bains, wc, cuisine…), chacun versant le loyer fixé dans le bail.
Selon la nature du logement vide ou meublé, la colocation sera soumise au régime juridique du type de logement choisi.

Le bail unique :

Chacun des colocataires aura envers le bailleur les mêmes droits et obligations

La clause de solidarité :

Le plus souvent le bail prévoit une clause de solidarité, qui permet au bailleur de demander le paiement de l’intégralité des loyers et charges à l’un des colocataires ou les poursuivre tous ensemble.

La clause de solidarité fait que la personne qui se porte caution pour un des locataires peut être amenée à payer le loyer des autres colocataires. Il est possible, si le bailleur l’accepte, d’indiquer sur l’acte de cautionnement que le cautionnaire ne s’engage que pour la moitié ou le tiers du loyer (en fonction du nombre d’occupants).

Prenez garde !


- Vous devez prendre quelques précautions (même entre amis) avant tout engagement.

- Soyez vigilant quant au choix de vos colocataires. N’hésitez pas à vous renseigner sérieusement sur leur solvabilité, pour être certain du bon paiement des factures, du loyer et des charges.

- Si l’un des locataires donne congé et que les colocataires restant ne paient pas le loyer et les charges, le bailleur pourra demander le paiement à celui qui est parti et ce jusqu’à la fin du bail en cours. Bien évidemment, le locataire qui aurait payé l’intégralité du loyer pourra obtenir des autres colocataires le remboursement de leur quote-part. Si l’un d’eux se révèle insolvable, sa part est répartie entre les locataires solvables.

- Sachez enfin que le colocataire qui donne son congé ne peut exiger la restitution d’une partie du dépôt de garantie tant que le logement n’est pas libéré par l’autre ou les autres locataires.
Plus d'informations : Cliquez ici